Archives de catégorie : Tous les articles

Afficher tous les articles

Journée du libre 2017

La Journée du libre est le rendez-vous des passionnés d’informatique libre de Cappel et environs. Il existe des logiciels libres pour tout faire, venez les découvrir en action grâce à plusieurs stands à thème: graphisme, multimédia, bureautique, jeux, électronique, impression 3D, Linux, etc. Des conférences seront également proposées l’après midi.

Horaires et lieu:

Le Samedi 27 mai

De 10h00 à 17h00

Salle polyvalente de Cappel, rue de la forêt

Conférences

13h30 – GIMP

Présentation du logiciel  GIMP,  véritable couteau suisse de la retouche d’images. Quelques unes de ses fonctions: redimensionner des images, ajuster les couleurs, gestion des calques, textes, filtres.

15h30 – Les logiciels libres

La conférence tentera de répondre à toutes vos questions sur le sujet:
Qu’est ce que c’est? Pourquoi libre et gratuit n’est pas équivalent? Où les trouver? Pourquoi devrai-je m’y intéresser? C’est quoi une licence?

Vous découvrirez aussi que le libre ne touche pas que les logiciels, mais tous les domaines où le partage des connaissances est important: art, cartographie, films, livres, musique, encyclopédie, matériel…

Recyclage

Une zone sera dédié à la récupération de matériel inutilisé. Venez récupérer une pièce qui vous manque, ou déposer votre ancien matériel encore fonctionnel. Ce sera aussi l’occasion de voir que des machines obsolètes peuvent avoir quelques utilités grâce à a légèreté de GNU/Linux.

Installations

Si vous êtes convaincus, nous vous proposerons de vous assister dans l’installation d’un système libre (Linux Mint) sur votre ordinateur. Il est possible de le faire en conservant Windows, et en choisissant au démarrage de l’ordinateur quel système on veut utiliser.

Pour que les installations se passent pour le mieux, veuillez suivre ces conseils:

  • Chez vous, effectuez une copie de sauvegarde du contenu de votre ordinateur (photos, documents, musiques…) sur un support externe (DVD, disque dur externe…)
  • Pour les portables, ramener le chargeur de l’ordinateur
  • Pour les ordinateurs fixes, inutile de ramener l’écran, le clavier, la souris.
  • Défragmenter le disque dur de l’ordinateur

Café

Faites une pause au coin café, où vous pourrez vous asseoir pour déguster une part de gâteau et vous désaltérer (boissons fraîches, café).

Le programme 2017

Voici ce que nous prévoyons de faire cette année:

Atelier Arduino – à partir du 22 février
Apprendre à utiliser la carte électronique pour créer des objets interactifs, sur plusieurs séances.

Journée du Libre à Cappel – le samedi 27 mai
Organiser une journée de présentation des logiciels libres à Cappel

 


Les dates et thèmes sont donnés à titre indicatif, et peuvent être modifiés en cas d’imprévu.

Ateliers: Carte programmable Arduino

Arduino est est projet ayant pour but de fournir des cartes électroniques programmables libres. Il existe toute une collection de cartes, ayant plus ou moins de puissance, de mémoire, d’entrées et sorties. Les applications possibles sont nombreuses: gérer des éclairages, domotique, jeux vidéos, automates…

L’association En Un CLIC vous propose des ateliers pour découvrir cette carte et apprendre à vous en servir.

Date et lieu

Les mercredis soir de 20h00 à 22h00, à la salle polyvalente de Cappel, à partir du 22 février 2017, pour une durée prévue de 5 séances.

Prérequis

Il faut savoir se servir d’un ordinateur (utilisation basique). À part cela, il n’y a pas besoin de connaissance particulière, les ateliers sont adaptés aux débutants:

  • Vous apprendrez les bases de l’électronique et les bases de la programmation.
  • Vous découvrirez les différents capteurs et modules pouvant être utilisés avec la carte,  puis vous utiliserez vos nouvelles connaissances pour créer des objets.

Accès aux cours et matériel

Les atelier sont ouverts à tous contre le paiement de la cotisation annuelle à l’association (15€/an).

Le matériel nécessaire est prêté par l’association, ramenez uniquement un ordinateur portable.

Déroulement des cours

Première séance

  • Découverte des cartes Arduino
  • Exemples de projets
  • Apprentissage des règles de base en électricité et sécurité
  • Utiliser un multimètre

Deuxième séance

  • Révisions et approfondissement sur l’électricité et l’électronique
  • Essais de montages électroniques sur carte de prototypage
  • Installation et découverte du logiciel Arduino IDE

Séances suivantes

  • Découverte du langage Arduino
  • Utiliser les entrées et sorties numériques ou analogiques
  • Allumer des LEDs
  • Dialoguer avec l’ordinateur ou un autre périphérique
  • Utiliser des afficheurs (écrans LCD, afficheurs 7 segments, etc…)
  • Utiliser des capteurs
  • Créations de petits projets (jeux, instruments de musique, etc…)
  • Soudure à l’étain
  • Transférer un prototype sur une carte à souder (perfboard)

Exemples de projets

Voici une liste de projets qu’il est possible de réaliser avec une carte Arduino:

  • Horloge à LEDs : LEDs WS2812b, module RTC
  • Éclairage d’ambiance : LEDs WS2812b
  • Écran défilant : LEDs WS2812b
  • Jeu « memory »: boutons et leds
  • Radar de recul : capteur à ultrasons, LEDs, haut-parleur piezo
  • Thermostat : thermistance, relai, boutons, écran LCD 12864
  • Compteur de visites : capteur laser, écrans 7 segments, boutons
  • Harpe laser : LED ligne laser, photorésistances
  • Télécommande infrarouge : LED infrarouge

Partager des fichiers par Internet

Partager des fichiers par Internet n’est pas forcément une chose facile. De nos jours il existe néanmoins plusieurs solutions qui ont leurs avantages et inconvénients. En voici quelques-unes.

transfert

E-mail

C’est probablement la solution la plus simple : mettre le document en pièce jointe. Le destinataire a ainsi directement accès au document, et il peut l’archiver dans sa boite e-mail.

Cependant les documents à transmettre doivent être de taille modeste, car cette taille peut être limitée par le service utilisé par l’émetteur ou le destinataire. Ainsi, on évite de transmettre des documents de plus de 5Mo.

Un autre problème est que les boites e-mail peuvent vite se remplir si on y conserve les fichiers. En contrepartie, il peut être plus facile de les retrouver.

Sites de partage

Il existe beaucoup de sites spécialisés dans le partage occasionnel de documents. On dépose le document sur le site et on obtient un lien de téléchargement qu’il faut ensuite transmettre au destinataire. C’est simple, pas besoin de s’inscrire, et on peut fournir le lien à autant de personnes que l’on veut.

Les inconvénients : le fournisseur du service peut y mettre un terme à tout moment, par exemple en cas de trafic trop important. La taille des fichiers peut être limitée, ainsi que le débit, il peut y avoir un temps d’attente avant de télécharger, etc… Présence de publicités parfois malveillantes…

Parmi les services que je conseillerais, demo.ovh.eu permet d’héberger des fichiers de taille illimitée pour 30 jours, gratuitement et sans pub.

Services de stockage en ligne

D’autres services en ligne vous proposent de créer un compte. L’avantage par rapport au service précédent est de pouvoir retrouver les fichiers déjà téléversés.

Certains services vont plus loin en fournissant un logiciel à installer. On a ainsi directement accès à son stockage depuis ses divers appareils (Dropbox, Ubuntu One, Hubic).

Exemples de services: Google Drive, One Drive.

Hébergement Web

Si on a à disposition un serveur Web, il est facile d’y créer un répertoire pour y déposer ses fichiers. Cela se fait avec un logiciel FTP, et le destinataire peut récupérer les fichiers avec son navigateur Web.

On peut également y installer un logiciel qui gérera les fichiers et les comptes, par exemple Bozon ou OwnCloud. L’intérêt est de pouvoir gérer soi-même les fichiers, sans intermédiaire à part le bailleur du serveur.

Le serveur Web peut aussi être son propre ordinateur. Mais cela demande une configuration particulière du routeur gérant le réseau local de l’émetteur : par défaut celui-ci bloque les communications entrantes.

FilePizza

FilePizza est un service Web qui permet à deux personnes ou plus d’échanger des fichiers en peer to peer. Le serveur FilePizza se charge d’initier la connexion entre les utilisateurs (pour traverser les réseaux locaux), et le transfert se fait par la suite sans intermédiaire, d’ordinateur à ordinateur.

Ce logiciel étant libre, il est possible d’héberger son propre service FilePizza.

Le programme 2016

Voici les thèmes que nous aborderons lors des prochaines séances:

KMyMoney – (octobre / novembre)
Gestion de ses comptes personnels

Utilitaires en ligne de commandes – En cours (octobre / novembre)
Initiation à la ligne de commande avec les logiciels imagemagick, pdftk, youtube-dl, etc.

Initiations à Blender – Dates à définir
Modélisation en trois dimensions, images de rendu, incrustations dans une photo…

Ressources libres – Dates à définir
Où trouver des documents sous licences libres ? Livres, photos, cliparts, musiques, sons, etc.
Qu’est ce qu’un document libre ? Quelles licences ? Comment les réutiliser?

Bureautique – Avril à juin 2016
Initiation à la bureautique avec Libre Office :
traitement de texte, tableur, diaporamas.

Chiffrement – 17 février 2016
Comment communiquer et partager des documents de manière sécurisée. Initiation à PGP, création de clés personnelles.

Édition sonore – 16 et 23 mars 2016
Extraire un CD audio, créer un mp3, graver un CD audio, faire une sonnerie de téléphone, description des différents formats audio… Démonstration du lecteur mpd.

Machines virtuelles – Février 2016
Faire fonctionner un ordinateur virtuel sur son ordinateur.
Exemples avec le logiciel VirtualBox.


Les dates et thèmes sont donnés à titre indicatif, et peuvent être modifiés en cas d’imprévu.

 

Pourquoi modifier le clavier de notre ordinateur ?

Lectrice assidue de Libération et utilisatrice de Linux depuis une douzaine d’années, j’ai lu avec intérêt mais aussi un sourire amusé le billet d’Alexandre Léchenet intitulé « Tempête sur un clavier azerty » qui est une réponse à la volonté de notre ministère de la culture de créer un nouveau clavier pour écrire en français.

Voir l’article sur le site de Libération

Or il existe déjà des alternatives :

Outil WinCompose pour Windows

Disposition Latin-9 (semblable à la disposition Gnu/Linux) pour Windows

La disposition bépo